Santé bucco-dentaire : les sept pêchés capitaux

Inconsciemment, il nous arrive de contracter de mauvaises habitudes concernant nos dents. Sur le long terme, celles-ci peuvent avoir de lourdes conséquences sur la santé bucco-dentaire. A première vue, ces petites manies peuvent sembler inoffensives, mais une fois qu’elles deviennent une routine quotidienne, elles engendrent des dégâts qui peuvent être irréversibles. A partir des constatations faites par l’ADF, une liste de mauvaises manies a été établie concernant les causes de caries, usure, déchaussement, infection et édentement, et bien d’autres encore.

Les sept pêchés capitaux

tooth-decay-300x200

  1. La manie la plus courante concerne l’utilisation des dents comme outil coupant. En effet, tout le monde a déjà ouvert un sachet avec ses dents, couper un fil, arracher l’étiquette en plastique d’un nouvel habit, ou bien casser une noix. Faute d’outils, les dents prennent souvent la place de ciseaux et de pinces. A la longue, les dents soumis à de telles activités sont susceptibles de s’effriter, de se casser ou bien de se fragiliser. Le revêtement de l’émail se détériore peu à peu et laisse place aux caries. De plus, le fait de casser des éléments durs sont source d’usure et de fêlure pour les dents.
  2. De nos jours, les tendances sont tournées vers le piercing, notamment au niveau de la bouche. Ce sont surtout les jeunes qui sont attirés par cet élément de mode, mais ils ne savent pas que cet acte d’origine esthétique peut nuire à leur santé bucco-dentaire. Effectivement, la bouche est un endroit humide qui accueille des millions de bactéries par mm3 de salive. En ajoutant un piercing sur la bouche, le risque d’infections augmente considérablement.Picky eater
  3. Le fait de boire dans le verre d’autrui sans avoir nettoyé après chaque usage peut également transmettre des bactéries. En effet, des milliers de microbes passent par voie orale d’un sujet à un autre. Le fait de goûter le plat de son enfant sans changer de cuillère, ou mettre la sucette dans bouche pour la nettoyer sont des mauvaises habitudes qui peuvent occasionner une contamination carieuse entre parents et enfants.
  4. Le grignotage entre les repas n’est pas un acte anodin, de même que la prise de boisson gazeuses. Le fait de grignoter provoque la sécrétion d’acides contenus dans la salive, qui augmentent considérablement le risque de caries. Les aliments gras, collants et sucrés sont les plus cariogènes, donc, il faut bien surveiller son mode d’alimentation.
  5. Diverses addictions telles que le tabac, l’alcool et la drogue sont porteuses de lourdes conséquences pour les dents. En effet, la fumée du tabac peut provoquer diverses pathologies buccales, et même la perte des dents suite à une aggravation d’une parodontite. Quant à l’alcool, il accélère les effets du tabac, et accélère l’édentement partiel ou total prématuré. Pour ce qui est des stupéfiants, le cannabis assèche la bouche et augmente le risque de pathologies gingivales. Quant à la cocaïne, le fait de la frotter sur les gencives est source d’ulcération de celle-ci et de l’os sous-jacent.brossage
  6. Pour une bonne santé bucco-dentaire, il est primordial de se brosser les dents le soir. En effet, la production de salive est en baisse la nuit, ce qui favorise l’attaque des acides secrétés par les repas. La salive neutralise les effets des acides alimentaires et reminéralise l’émail.
  7. Pour les enfants, l’action de sucer son pouce ou la tétine au-delà de 6 ans a de lourdes conséquences sur la mâchoire et les dents, ainsi que sur la fonction de déglutition et d’élocution. De plus, un enfant qui suce son pouce à un âge avancé risque d’avoir le palais étroit, ce qui perturbe le développement de la mâchoire. En effet, la mâchoire se développe au niveau de cet obstacle, et crée une béance, notamment un espace anormal entre les dents du haut et les dents du bas.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *