Pour faire des économies, il faut se mettre au bricolage !

Devant un contexte économique morose et un pouvoir d’achat en berne, tout est désormais bon pour réduire ses dépenses quel qu’en soit le motif. Dans le cadre de l’entretien de la maison notamment, beaucoup de Français ont choisi de mettre la main à la pâte et de se lancer dans le bricolage, histoire de faire des économies substantielles. Explications.

bricolage

Faire appel à des professionnels coûte cher

Une étude menée par 60 millions de consommateurs en février 2016 met en lumière les difficultés financières des Français. Selon ce rapport, deux tiers d’entre eux attestent avoir des problèmes d’argent et craignent la baisse de leur pouvoir d’achat. Si 42% déclarent qu’ils sont obligés de réduire certaines dépenses, 20% disent avoir des difficultés à joindre les deux bouts à la fin du mois.

Face à ce phénomène, tout est désormais bon pour rogner ses dépenses. Celles liées à l’entretien de la maison en font indubitablement partie. En effet, mener des travaux coûte cher surtout si on décide de passer par les services d’un professionnel. Pour une rénovation complète en région parisienne par exemple, il faut coûter aux alentours de 1200 € / m2. Le prix de la main-d’œuvre oscille entre 300 à 500 € par jour. L’évacuation des gravats quant à elle est de 115 € le m3. Même de simples travaux de peinture peuvent être onéreux. Du mur ou plafond, l’opération coûte entre 30 et 45 € le m2 selon le type de finitions désirées. Ainsi, devant ces tarifs exorbitants, certains ont trouvé la parade pour ne pas avoir à mobiliser autant d’argent : le bricolage.

Le bricolage, à la portée de tous

Cette pratique particulièrement en vogue permet effectivement de faire ses travaux soi-même pour se soustraire ainsi aux services de professionnels. Cela permet d’éviter de payer la main-d’œuvre, qui fait partie des postes de dépense les plus importants lorsqu’on s’engage dans des travaux. Bien sûr, n’étant pas tous omniscient à ce sujet, comprendre les rudiments de cette discipline est nécessaire. Aller sur internet reste certainement le meilleur moyen d’apprendre facilement et gratuitement. Parmi les bons sites de bricolage, il y a Bricoleur Pro. Un panel d’astuces, de fiches-conseils et de tutoriels y sont publiés régulièrement à destination des bricoleurs débutants ou plus expérimentés. Aménagement, outillage, peinture, plomberie, jardin ou gros travaux font notamment partie des rubriques mises en ligne. Ceux qui ont du mal avec l’auto-apprentissage peuvent également s’inscrire dans les cours de bricolage organisés par les grandes enseignes spécialisées ou pourquoi pas faire appel à un coach à domicile.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *