Sibérie, des scientifiques ont découvert le corps fossilisé d’un lionceau des cavernes

En Sibérie, des chercheurs ont fait une étonnante découverte : le corps congelé et parfaitement bien conservé d’un lionceau des cavernes. Cet animal, dont les origines remontent à l’âge préhistorique, n’existe plus de nos jours. Les scientifiques pensent cependant que cette découverte pourrait peut-être changer la donne. Détails.

Un petit lionceau vieux de plus de 20 000 ans

Selon les experts, ce lionceau serait mort il y a environ 20 000 à 50 000 ans. Son âge oscillerait entre un mois et demi et deux mois. Long d’environ 45 cm, son poids se situerait dans les 4 kg. Le Siberian Times rapporte qu’en plus d’être bien conservé, le corps est également entier (aucun membre amputé…). Le bébé lion ne présenterait également aucune plaie, ni blessure externe. Les scientifiques ne savent pas encore de quoi il est mort.

Le corps est parfaitement conservé

une-lionceau-cavernes

Le corps fossilisé et parfaitement bien conservé du lionceau a été découvert dans la province de Yakoutie, en Sibérie, par Boris Berezhnov, un habitant de la région. Ce dernier serait tombé dessus par pur hasard, alors qu’il se promenait au bord de la rivière Tirekhtykh. Selon ses dires, le cadavre momifié du petit félidé était enseveli dans une couche de terre congelée.

Le clonage pour faire revivre la race ?

Le clonage

L’état de conservation du lionceau est tellement parfait que les scientifiques envisagent de tenter une opération de clonage dans le but de faire revivre cette espèce millénaire. La terre pourrait à nouveau être peuplée de lions mesurant jusqu’à 3 m de long. Ce n’est pas la première fois que des chercheurs avancent l’idée de cloner une espèce déjà éteinte. Mais jusqu’à aujourd’hui, de tels projets sont toujours restés très incertains.

Des découvertes similaires il y a 2 ans  

-lionceaux-des-cavernes

Il faut savoir que ce petit lionceau des cavernes n’est pas le premier spécimen congelé à avoir été découvert par les scientifiques. Il y a 2 ans, les chercheurs avaient déjà mis la main sur 2 autres corps momifiés de petits félidés des cavernes. Baptisés Ulyan et Dina, ils n’étaient cependant pas aussi intacts et bien préservés que celui qui vient d’être découvert. Des traces de lait maternel ont cependant été trouvées dans leur estomac.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.