Roche : un nouveau traitement contre la grippe ?

Roche, le géant pharmaceutique suisse, a mis dévoilé les résultats cliniques d’une étude sur un nouveau traitement contre la grippe. Baptisé Baloxavir marboxil, le nouveau traitement en question n’est encore qu’au stade des essais cliniques. Les chercheurs sont cependant optimistes : le remède a été testé avec succès sur des patients qui présentaient des risques élevés de complications.
À noter que le remède n’est pas encore totalement au point, bien que l’étude soit déjà à la phase III, soit au stade avancé des essais cliniques. Les résultats que le laboratoire Roche a publiés font état d’une nouvelle stratégie thérapeutique anti-grippe. Le nouveau traitement concerne principalement les personnes à risque : asthmatiques, diabétiques, risques cardiaques, maladies pulmonaires, âgées de plus de 65 ans…

Un traitement plus efficace

Tamiflu

Selon les rapports de l’étude réalisée par Roche, le nouveau traitement a atteint son objectif primaire. En effet, comparé au placebo, il s’est révélé d’une efficacité supérieure dans la durée d’amélioration des symptômes chez les patients à risques.
Par ailleurs, les études ont également démontré une efficacité supérieure par rapport au médicament oseltamivir, son grand antigrippal commercialisé sous le nom de Tamiflu. Les résultats positifs ont été principalement constatés sur la durée de diffusion du virus dans l’organisme. Le nouveau traitement permet justement de stopper cette propagation et repousser le virus.

Le traitement réduira le nombre de décès

La grippe

La grippe est une affection virale qu’il ne faut pas prendre à la légère. Elle peut en effet être la cause de sévères complications pouvant entrainer l’hospitalisation, voire même la mort. Elle fait également partie des maladies les plus répandues, avec plus de 3 à 5 millions de personnes touchées chaque année à travers le monde. Selon les chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe fait près de 650 000 victimes par an.
Pour ce qui est du nouveau traitement anti-grippe développé par Roche, les chercheurs ont mené des tests sur plusieurs patients. Ces derniers ont reçu une dose de 40 ou 80 mg du traitement durant cinq jours. Une fois ce délai passé, les patients se sont rapidement remis de leur état. Les résultats complets de l’étude seront dévoilés lors de prochains congrès médicaux.

Le développement du produit bientôt sur le plan international

Xofluza

Développé par le laboratoire japonais Shionogi & Co, ce nouveau traitement est déjà homologué au Japon depuis février sous le nom de Xofluza. Récemment, une demande d’autorisation de mise sur le marché a été déposée auprès des autorités sanitaires américaines. D’ailleurs, depuis début 2016, Roche a déjà signé un accord de licence avec le groupe japonais. Il est prévu que le Baloxavir marboxil prenne la relève du Tamiflu.
Face à la situation, certains spécialistes ont tenu à faire part de leurs opinions sur la situation. C’est notamment le cas de Bruno Bulic, analyste chez Baader Helvea, qui estime que si Roche « sécurise un marché de niche, ce nouveau traitement ne va toutefois pas véritablement déplacer l’aiguille [pour le groupe suisse] ». Selon lui, ce nouveau traitement devrait assurer à Roche des revenus d’environ 150 millions de francs suisses (128 millions d’euros). Un chiffre particulièrement élevé comparé à celui des Tamiflu à leur pic en 2014.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Warning: Use of undefined constant rand - assumed 'rand' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/oglinksc/domains/dentpourdent.net/public_html/wp-content/themes/greenchilli/single.php on line 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.