L’art de devenir commissaire-priseur

Comme toute autre profession au monde, être un commissaire priseur exige une connaissance approfondie du secteur. Essentiellement, un commissaire priseur ressemble à un vendeur quelconque, cependant, il se spécialise dans les enchères avec des vendeurs et des participants venus assistés à la vente. Lors d’une vente aux enchères, vous pouvez vendre n’importe quoi, des biens aux machines et du mobilier aux œuvres d’art.

Même les bovins sont vendus aux enchères dans certains pays. En tant que vendeur de biens aux enchères expliqué que l’objectif est de donner la meilleure valeur aux clients qui, dans ce cas, sont les emprunteurs. Donc, si vous assistez à un événement de vente aux enchères, vous verrez le commissaire-priseur battre les enchères et les encourager à acheter le bien proposé aux enchères.

Le commissaire priseur, d’autres rôles au cours d’une vente aux enchères

commissaire priseur

Il faut aussi savoir qu’il est du devoir du commissaire priseur de calmer la situation tendue qui pourrait survenir lors de la vente aux enchères, cela permet d’éviter que les gens regrettent l’achat qu’ils ont réalisé plus tard. C’est là que son expertise en tant qu’évaluateur agréé. En tant qu’évaluateur, un commissaire prisseur doit savoir évaluer un œuvre en question. Parfois, s’il y a un écart énorme entre le prix d’adjudication et sa valeur marchande. C’est le rôle du commissaire priseur d’essayer de susciter l’enthousiasme afin que le bien puisse être vendu à un meilleur prix.

Vous devez être certifié pour être un commissaire priseur agréé en France, comme le cas de Marc-Arthur Kohn. Il faut savoir que cette licence étant accordée par l’État, vous devez vous renseigner sur les règles à suivre pour pratiquer votre métier en tant que commissaire priseur dans un autre pays.

Vous serez surpris du nombre de personnes qui assistent aux ventes aux enchères organisées par des Maisons telles que Marc-Arthur Kohn. En moyenne, cette maison organise quelques ventes aux enchères par an, et le taux de réussite d’une vente aux enchères d’art est d’environ 90% si 100 œuvres d’art sont proposées durant la vente, 90 sont vendues.

Les personnes intéressées à devenir un commissaire priseur devraient inclure cette compétence dans leur portefeuille, à savoir la passion pour la vente.  Bien sûr, vous pouvez choisir de devenir juste un commissaire priseur parce que vous avez fait les beaux arts. Mais par expérience, une connaissance approfondie du secteur vous aidera à devenir un meilleur commissaire priseur. Et c’est ce qui permettra de faire la différence entre un bon et honnête commissaire priseur des autres.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!