3 endroits dans le monde qui sont spectaculaires, mais très dangereux

La planète recèle des splendeurs qui témoignent d’une beauté indicible. Sites historiques, plages paradisiaques, villes anciennes ou bien déserts de renoms sont cités dans des propositions de voyages et de vacances.

Toutefois, il existe également des lieux sauvages et dangereux qui sont éparpillés aux quatre coins du globe. Ces endroits sont terrés dans des parties presque inaccessibles, à tel point qu’ils sont mortels pour ceux qui s’en approchent.

Le mont Hua en Chine

Le mont Hua en Chine

Le mont Hua constitue l’une des montagnes sacrées chinoises. Très prisé par sa beauté, le Mont Hua est un lieu touristique qui attire bon nombre de gens chaque année.

Cependant, il n’est pas aisé d’explorer cette montagne, car le trajet est très dangereux. Il n’existe qu’une seule manière d’y accéder, et c’est par le biais d’un escalier…vertical.

Arrivé en haut, seules des planches en bois installées le long de la falaise, vous servent de sentier. Évidemment, il n’y pas de barrière de sécurité ou de rampe pour prévenir d’éventuelles chutes dans le vide.

Le Poison Garden en Angleterre

Le Poison Garden en Angleterre

Dans le comté de Northumberland, il existe un jardin botanique un peu particulier. Et pour cause, cet endroit abrite les espèces végétales les plus dangereuses au monde. Ce jardin est assez extraordinaire, mais également très dangereux pour l’Homme.

D’ailleurs, des panneaux sont placés sur chacune des espèces pour dissuader ceux qui veulent s’en approcher de trop près. Certaines plantes, jugées trop dangereuses sont même mises en cage afin d’éviter tout type de risque.

Diverses plantes rares et empoisonnées telles que les belladones, digitales ou bien pavot sont visibles sur une étendue de 14 hectares.

Cependant, les touristes seront sous haute surveillance et ne pourront pas rester plus de 15 minutes, car le fait de toucher ou de respirer le parfum de ces plantes peut conduire à des convulsions, des vomissements ou même la mort.

La porte de l’enfer au Turkménistan

La porte de l’enfer au Turkménistan

Située dans le désert du Turkménistan, la porte de l’enfer est représentée par un immense trou béant rempli de flammes qui ne s’éteignent jamais. Aussi spectaculaire que dangereuse, ce lieu bien nommé est issu de l’activité humaine.

En effet, des recherches de gisements de gaz naturels ont mené au forage accidentel d’une cavité souterraine. Pour éviter une explosion violente des gaz, les scientifiques ont décidé d’enflammer l’orifice.

Depuis 1970, la porte de l’enfer brûle d’un feu ardent et d’une chaleur insupportable qui dissuadent la curiosité des touristes. Seuls, les plus courageux peuvent tenter une approche aux abords de ce gouffre enflammé, mais c’est à leurs risques et périls.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!