Comment investir en bourse en période d’incertitude ?

Quand les marchés font face à différents aléas, les prévisions incertaines et basées sur des spéculations non fiables sont à éviter. Mieux vaut miser sur des actifs anti-fragiles qui peuvent fluctuer dans l’incertitude. Mais comment procéder ?

S’attendre à perdre en investissant

Comme l’investissement en Bourses renferme des risques, vous devez vous mettre en tête qu’en temps d’incertitude économique ou pas, vous devez uniquement investir l’argent que vous êtes prêts à perdre.

En effet, vous n’avez pas besoin de placer en action sur le PEA ou le compte tiers l’exhaustivité de vos économies pour un projet sur le court ou le long terme. De plus, l’investissement sur les marchés actions prend du sens au fur et à mesure que l’horizon de placement est allongé.

Toutefois, il est à préciser que l’investissement en bourses renferme un risque de perte en capital inhérent aux actions. Si vous avez pour premier objectif de gagner de l’argent, avec des dividendes ou encore des plus-values, vous pourrez aussi en perdre encore plus , quitte à changer votre niveau de vie.

De ce fait, durant une période de crise et d’incertitudes, un investisseur avisé ne devrait pas tout investir d’un coup. Le respect des règles élémentaires de diversification est alors de mise.

investir en bourse

Savoir considérer l’inconnu

En 2009, quand les banques centrales se sont lancées dans l’achat à grande échelle d’actifs financiers, bon nombre d’économistes craignaient le pire. En effet, ils avaient peur qu’en tant que politique monétaire non conventionnelle, les actifs financiers enclencheraient de fortes inflations.

Pourtant, ce n’est pas arrivé. Au contraire, les taux d’intérêt ont connu une baisse conséquente durant cette dernière décennie. D’emblée, il convient ainsi de remarquer l’ensemble du processus économique et des marchés ne sont pas prévisibles.

De même, face à la situation sanitaire actuelle, mieux vaut se fier de l’inconnu et s’écarter des prévisions tranchantes. Mais pour bien investir, le recours aux actifs non fragiles est de mise. Au lieu de se perdre, ils se nourrissent du chaos et de l’incertitude.

Savoir choisir ses actifs suivant les tendances

Pour éviter de spéculer voire d’investir dans un actif qui entrainerait une inflation des prix à la consommation, mieux vaut prendre du recul. Par exemple, on ne saute pas à pieds joints dans un investissement en cuivre, tout simplement parce qu’on est informé du cours dudit métal dans quelques pays. En parallèle, vous devez prendre en compte les puissances déflationnistes qui sauvent d’une inflation.

À titre d’illustration, le surendettement a freiné la demande. Avec la globalisation, la concurrence par les prix a été renforcée. Le vieillissement de la population, lui, a augmenté le taux d’épargne. Et les progrès technologiques ont produit des gains de productivité.

De ce fait, en ces temps de pandémie, les investisseurs liés aux tendances déflationnistes doivent se reposer sur des secteurs non fragiles. Orbitant autour des technologies, de la santé et des grands groupes intégrés internationalement, ces secteurs rendent bien sûr le marché des actions.

Ces nouveaux secteurs peuvent effectivement supplanter les valeurs des secteurs industriels et bancaires qui ont longtemps régné dans le monde du marché des bourses. En effet, en ces temps de covid, les grands indices boursiers ne sont plus représentés par ces secteurs.

Une tournure décisive qui n’est pas à l’abri du regard des meilleurs spéculateurs du moment. Pour grimper dans l’échelle, des secteurs doivent produire des marges d’exploitation conséquentes et attendre à se fructifier sur le long terme.

investir en bourse

Les technologies et l’or, pour fructifier ses actifs durant la pandémie

En conséquence à l’apogée des puissances déflationnistes susmentionnées ci-dessus, il convient de préciser que les valeurs de technologie ou de la santé sont surreprésentées. Le fait est que le comportement des consommateurs a beaucoup changé.

En effet, avec le travail à distance, les jeux vidéo, le cloud ou encore l’e-commerce et les solutions environnementales, les entreprises attelées à ces activités ont gagné en terrain. Si vous voulez spéculer maintenant, mieux vaut se tourner vers la technologie.

Et face à l’incertitude qui gagne de plus en plus d’ampleur, l’or aussi séduit à nouveau. En effet, cette valeur gagne actuellement de plus en plus de valeur et s’érige au rang des meilleurs actifs à miser pour une fluctuation sur le long terme.

D’ailleurs, à titre d’illustration, depuis le début des années 2020, le podium a été envahi par l’indice NASDAQ et l’indice boursier des mines d’or. Respectivement, ces grandes valeurs technologiques ont progressé de 25% et de 35%.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dent pour dent